L’adhésion
Tout savoir pour
au Biscani-Club
 

 

L’éducation
Formations

LES VOYAGES ET LES TRANSPORTS

VOYAGER (BIEN) AVEC SON CHIEN

 

Faire voyager son chien :
 
Voyager avec un chien n’est pas toujours simple. Cela nécessite une étude et une préparation matérielle, suivie d’un entraînement lorsque c’est possible.
 
LES VOYAGES EN VOITURE :
  
Votre chien doit être entraîné à voyager en voiture et même préparé à effectuer un long trajet. Cependant, il est bon de rappeler quelques principes pour un voyage confortable.
 
Quelle que soit la longueur du trajet, la sécurité doit être la première préoccupation : des accidents mortels ont lieu parce que le chien est venu distraire le conducteur, ou bien a empêché le conducteur d’accéder aux commandes du véhicule, des sauveteurs ont été retardés dans leur action par un chien devenu agressif par peur suite à l’accident ou cherchant à défendre le conducteur insconscient. Plus fréquemment, des chiens laissés seuls dans le véhicule pendant quelques instants endommagent l’équipement intérieur pour des raisons diverses.
 
Le mieux est d’installer le chien dans une cage adaptée à sa taille, placée dans le coffre du véhicule ou arrimée sur le siège arrière (la cage est un investissement utile qui peut servir à d’autres occasions). En aucun cas le chien ne doit être installé sur le siège passager. Si vous ne disposez pas d’une cage, installez une séparation par un filet ou une grille entre l’arrière et le poste de conduite. Pour les gros chiens, il existe une ceinture de sécurité.
 
Pour voyager, ne plus donner à manger au chien quelques heures avant le départ. Si le chien est malade en voiture ou s’il est stressé, le vétérinaire peut prescrire un médicament  à prendre avant le départ. Le chien doit porter un collier avec votre nom, votre numéro de téléphone et votre adresse. N’oubliez pas son passeport.
 
Eviter les fortes chaleurs. Ne pas laisser le chien sortir la tête par la fenêtre de la voiture, cela peut être dangereux. Faire un arrêt de 15 minutes toutes les deux heures pour que le chien se détende et fasse ses besoins. Tenir le chien en laisse  pendant la pause. Ne jamais laisser le chien enfermé seul dans la voiture surtout en cas de fortes températures.
 
 
LES VOYAGES EN TRAIN PAR LA SNCF :
 
Pour les chiens de petite taille (poids inférieur à 6 kg) qui sont transportés dans un panier dont les dimensions ne dépassent pas 45cm x 30cm x 25cm, le prix du billet est de 5,10 euros *.
 
Pour les autres chiens, le prix du billet est un demi-tarif de seconde classe, même si vous-mêmes avez un billet de première classe. Les chiens guides d’aveugle bénéficient de la gratuité.
 
Les billets peuvent être achetés dans les gares et agences de voyage.
 

Les gros chiens doivent rester aux pieds de leur maître et ne pas gêner les autres voyageurs.
 
Le chien doit être tenu en laisse et une museliere doit être à portée de main pour être utilisée si un voyageur le demande. En cas de problème avec un voyageur, demandez à un contrôleur de vous aider à trouver une place dans une autre voiture.
 
Vérifiez les conditions en vigueur sur le site www.voyages-sncf.com.
 
 * tarifs au 01/04/2010.
 
  
LES VOYAGES PAR AVION :
 
Pour prendre l’avion en compagnie de votre chien, son voyage doit être préparé soigneusement.
 
Préparez votre voyage en tenant compte de votre chien :
 
Limitez le nombre d’escales.
Si vous voyagez avec plusieurs transporteurs, vérifiez que tous appliquent les mêmes règles en matière de poids maximal de l’animal autorisé en cabine.
– Si vous avez une escale avec changement d’appareil, vérifiez que le second appareil permet d’accueillir votre animal.
Renseignez-vous auprès du consulat du pays de destination, sur les documents nécessaires à l’entrée de votre animal dans le pays (vaccinations, certificat spécifique, et les éventuelles quarantaines ou restrictions). Certains pays  spécifient des compagnies de transport et des accès autorisés.
– Pour le voyage des chiens dangereux (cat 1 et 2), se renseigner auprès du ministère de l’agriculture ou des douanes.
 
Dès la réservation ou l’achat du billet, signalez immédiatement la participation de votre chien au voyage :
  
Certaines compagnies limitent le nombre d’animaux admis sur un vol. Réserver votre billet le plus tôt possible.
 
– Rappelez votre compagnie au moins 72 heures avant le vol afin de confirmer la présence du chien.
– Le passeport du chien doit être à jour, ne pas oublier de l’emporter.
– Si le chien est nerveux ou sensible au mal des transports, consultez votre vétérinaire qui lui prescrira, au besoin, un calmant adapté.
 
Votre animal voyagera en cabine ou en soute ?
  
Certaines compagnies n’acceptent aucun animal en cabine sauf, à titre exceptionnel, les chiens d’assistance qui doivent être admis par les compagnies européennes.
 
Seuls les petits chiens sont admis en cabine. Le poids maximum autorisé en cabine est variable en fonction de la compagnie (4kg pour Air France/KLM). Au-delà de ce poids, le devra voyager en soute dans une cage de transport homologuée.
 
Le voyage en soute :
 
La soute est ventilée, pressurisée et chauffée. La cage y sera maintenue de manière à rester stable.
  
– La cage de transport doit être aérée et permettre à votre animal de se retourner.
– Elle ne doit pas être trop grande pour que le chien ne se blesse pas lors de la manipulation de la cage.
– Elle doit être homologuée et résistante aux chutes, disposer de fermetures en fer. Il est conseillé de renforcer les fixations de la grille avec de l’adhésif brun et des liens de type « colson », disponibles dans tous les magasins de bricolage.
– Les cadenas sont interdits pour permettre la libération du chien en cas d’urgence.
Indiquez à l’intérieur de la cage le nom de votre animal son numéro de tatouage, votre nom, votre téléphone ainsi que votre adresse de destination.
 
Sur le sujet des voyages aériens, vous pouvez consulter les informations diffusées par la Direction générale de l’aviation civile à l’adresse http://www.aviation-civile.gouv.fr/html/oservice/animaux.html. Préparez soigneusement votre voyage avec votre agence de voyage ou le bureau de la compagnie.
 
 
LES VOYAGES MARITIMES :
 
Signalez la présence d’un chien à la réservation. Certains voyages sont gratuits , d’autres payants pour le chien.
 
Les petits chiens et les chiens d’assistance peuvent voyager dans la cabine avec leur maître. Les autres chiens sont installés dans le chenil du bateau ou restent dans la voiture. Se renseigner auprès des compagnies maritimes afin de connaître les modalités de transport, les tarifs et autres informations utiles.
 
Si votre chien est installé dans un chenil, vous pourrez lui rendre visite et le promener sur un pont spécialement réservé pour cela. Pensez à vérifier si son installation dans le chenil est confortable. Laissez-lui une couverture à lui.
 
Si votre le chien reste dans la voiture, lui donner à boire régulièrement.
Ne pas oublier le passeport du chien, sa laisse et sa muselière.
 
Prévoir un médicament auprès de votre vétérinaire avant le départ.
 
 
Pour bien voyager avec votre chien, outre les sites déjà mentionnés précédemment, nous vous recomm andons la visite du site spécialisé sur la question à l’adresse http://www.monchienvoyage.com .
 
 
 
 

VOYAGES A L’ETRANGER

 

Les voyages à l’étranger :

 
LES FORMALITES :
 
Depuis 2004, pour voyager dans les pays membres de la communauté européenne, les carnivores domestiques doivent obligatoirement être identifiés, vaccinés contre la rage, et disposer d’un passeport.
 
Le passeport :
 
Le passeport est exigé pour séjourner dans tous les pays de la communauté, mais il n’est pas suffisant pour certains pays (exemple : Royaume-Uni, Irlande, Suède, Finlande) qui imposent des conditions particulières parfois très contraignantes et/ou des traitements préventifs particuliers. Il est donc indispensable de consulter les règlementations particulières aux pays où on va séjourner et/ou qu’on va traverser, suffisamment tôt pour pouvoir accomplir toutes les formalités nécessaires et pour tenir compte des délais d’immunisation.
 
Le passeport atteste de l’identification, de la vaccination antirabique et des autres vaccins(présence des vignettes) et des informations nécessaires exigées par certains pays (titrage d’anticorps, traitement antiparasitaire, etc.).
 
Les vaccinations :
 
Les chiots doivent être vaccinés dès l’age de 3 mois. Avant de voyager avec un chiot de moins de 3 mois non vacciné, il est  faut vérifier si le pays visité autorise cette exception pour les chiots.
 
La durée de validité de la vaccination antirabique à prendre en compte est variable suivant le pays visité. La durée minimale est de 21 jours. La durée maximale varie de 6 mois (cas du Royaume-Uni) à 3 ans suivant le pays, en fonction du vaccin utilisé mais aussi de l’âge du chien. Attention : un rappel doit toujours être effectué avant la fin du délai de validité de la vaccination.
 
 
L’identification :
 
L’identification par le seul tatouage (utilisable en France jusqu’en 2012) n’est d’ores et déjà pas autorisée dans certains pays (c’est le cas du Royaume-Uni, de l’Irlande et de Malte). Il faut donc vérifier la règlementation en préparant son voyage. Seule l’identification par transpondeur (puce) est admise dans l’ensemble des pays ou le sera en 2012. C’est donc ce moyen d’identification qu’il faut privilégier.
 


  • Pour un voyage en dehors de la Communauté européenne,
  • Pour revenir dans la Communauté européenne après un voyage en dehors de la Communauté,
– il faut étudier la réglementation des pays de destination suffisamment à l’avance (plus de 3 mois) ; En cas de difficultés à obtenir les informations, s’adresser au consulat ou à l’ambassade des pays concernés.
 
  • Pour rentrer en France venant d’un pays de la CEE,

– seule la vaccination antirabique est exigée attestée par un certificat dont le modèle est imposé par la réglementation européenne et dont la validité est de 4 mois.

– si le séjour en France dépasse 3 mois, l’identification doit être enregistrée au fichier national par le vétérinaire sanitaire sous un délai de 7 jours.

 

  • Pour rentrer en France venant d’un autre pays,  

– en plus de la vaccination antirabique, un examen sanguin complémentaire doit être fait dans un laboratoire agréé par l’Union européenne au moins 30 jours après la vaccination et 3 mois avant l’entrée en France. Le résultat de cet examen reste valide toute la vie du chien si les vaccins antirabiques ultérieurs sont rigoureusement tenus à jour.

 

Attention aux régimes particuliers en vigueur pour les DOM et TOM.

 

Au cours d’un voyage, si un animal n’est pas «  en règle » vis-à-vis de la réglementation d’un pays, il pourra y être refusé avec obligation de le renvoyer dans le pays d’origine, ou bien être placé en quarantaine jusqu’à ce que les conditions soient remplies, voire être euthanasié si les autres solutions n’existent pas. Tous les frais sont à la charge du propriétaire de l’animal.
 
pass_europ

 

 

 

 

 

 

Nos partenaires

chiensonline Chien .com : Le Monde Francophone du Chien site de chien proplanlogo Infos et Actualités Canines

Référencé par la ville de Biscarrosse sur le guide des Landes.